8 mai 2013 : Retour de Saint Pierre et Miquelon :

Publié le 10 Juin 2013

Pour l'Oiseau Blanc :

C’est une campagne qui a marqué une grande étape: la reconnaissance de l'amerrissage de l'Oiseau Blanc devant Saint Pierre.

Cela ne fait plus de doute, comme nous le prouvent les télégrammes des coast-guards et les autres documents trouvés ces derniers mois dans les archives, ainsi que les toutes dernières déclarations de parents de pêcheurs ayant aussi entendu l'avion essayer de se poser!

Bien sûr, nos recherches sous marines continuent : cette année la météo ne fut pas aussi favorable que l'année passée nous privant de six journées de prospection.

De plus, il a fallu aussi consacrer certaines matinées aux équipes de télévisions, mais cela était aussi indispensable pour mieux faire connaitre nos recherches. Merci aux nombreux journalistes qui sont venus les 30, 31 mai et les premiers jours de juin.

Nous avons vécu des moments forts: en particulier le 31 mai 2013, la cérémonie à la mémoire de Charles Nungesser et de François Coli, où Erik Lindbergh, recevant des mains de Jean Paul Herteman, Président de SAFRAN, la gerbe de fleurs blanches qu'il déposa sur l'eau fut un grand moment d'émotion. C'était la réponse à la question de son grand père à son arrivée au Bourget, après son vol de légende : "a-t-on des nouvelles de Nungesser et Coli... ?" En guise de discours, les quinze navires entourant notre vedette de recherches, firent entendre leurs cornes de brume pendant quinze longues secondes...

Toutes les autorités de Saint-Pierre étaient présentes. Et l’évèque de Saint-Pierre-et-Miquelon, à bord du canot de la SNSM, a béni discrètement cette célébration à la mémoire de Charles Nungesser et de François Coli.

Nous pensions à leurs descendants, et à l'Histoire de l'Aviation qui se corrigeait sous nos yeux. Nous remercions également les équipages des navires qui ont essayé de les sauver: le remorqueur Danjeac de Saint-Pierre, les navires canadiens, et les nombreux coast-guards américains ainsi que la Navy, plus de quarante navires.

Le temps était légèrement brumeux, et comme par miracle, le brouillard se leva pour laisser un doux soleil sur l'Ile aux Marins où une dégustation de homards nous attendait... La visite du merveilleux Musée Archipelitude faite par son sympathique guide Marc Dérible, nous a mieux fait comprendre la rude vie des Saint-Pierrais et spécialement celle des "Pieds Rouges"...

Un peu plus tard, en guise de salut, des jeunes orques venaient se frotter aux Zodiac de notre groupe découvrant le Grand Colombier!

Ces trois journées organisées par l'équipe de communication de SAFRAN et notre Association se déroulèrent dans un climat amical et de grande qualité, merci à tous les participants et aux Saint Pierrais.

Les journées de prospection pour l'Oiseau Blanc nous ont permis, grâce à notre équipe dirigée par Pierre Le Normand et les deux scientifiques Hervé Blanchet et Sébastien Goguet, d'affiner la zone de recherches. Nous sommes repassés sur ce morceau d'épave par 50m de fond, qui pourrait être le support des réservoirs, mais restons très prudents, car les morceaux de chaluts ou engins de pêche sont nombreux, seul un passage par un ROV (Robot camera sous marine) nous permettra de lever le doute.

Notre détermination à continuer la recherche du moteur est toujours aussi grande...et comme c'est toujours le cas, deux jours avant de démonter nos appareils, un  message nous était communiqué à l'hotel Robert, de la part d'un ancien pêcheur: "Un moteur d'avion, avec son hélice, aurait été repêché par un chalut à une dizaine de milles de la zone de recherches!"...dans les années 1970. Nous avons les noms de ces marins qui sont installés maintenant vers Saint Malo... On le sait, les chalutiers ont pu déplacer à plusieurs reprises ce bloc moteur et le rejeter à la mer... ne se doutant pas de la prise "historique" qu'ils avaient entre leurs mains...

Dès maintenant, nous allons aussi écrire aux Coast Guards américains pour essayer de mieux prospecter leurs entrepôts. L'action de notre Ambassadeur aux Etats-Unis, François Delattre, et la présence de l'Amiral Mark Batt, Commandant des Coast Guard, lors de la réception du 8 mai à Washington vont nous aider. Comme le travail si précieux des archivistes de la NARA, ainsi que des chercheurs des grandes Associations américaines sur l'Histoire de l'Aviation...

Notre équipe est « repartante » pour une nouvelle campagne en 2014.

_69D3036.jpg

Hommage à Nungesser et Coli

 

Pour le Ravenel :

Le samedi 1er juin, les autorités de Saint-Pierre, le Président de SAFRAN, Eric Lindbergh, nos amis journalistes, l'Association "Les disparus du Ravenel", un nombre important d'habitants de Saint-Pierre, ainsi que notre équipe de recherches, s'étaient donné rendez vous à 9H, devant le Monument aux marins disparus en mer où le Président de SAFRAN déposa une gerbe blanche. En effet, au nom de la solidarité des gens de mer, une partie de nos recherches concernent aussi le Ravenel, ce chalutier de Saint-Pierre qui s'est perdu en janvier 1962 avec quinze hommes à bord.

Nous rentrons après avoir ratissé une zone fort importante, à Bob Rocks, et autour de la Grande Basse, sans rien trouver : nous savons au moins le chalutier n'y est pas...

Dans quelques semaines nous publierons les cartes de recherches effectuées.

Nous prenons dès maintenant contact avec le SHOM et les autres navires scientifiques devant passer autour de Saint Pierre fin 2013 et courant 2014.

Le Ravenel 

Nous préparons un rapport sur ces trois semaines trop vite passées, nous progressons, nous n'abandonnons pas, Winston Churchill n'a-t-il pas dit:

"La réussite, c'est d'aller d'échec en échec avec le même enthousiasme"... Mais il ne s'agit pas pour nous d'échecs, la mer est tellement grande et nous si petits.

 

Bernard Decré

 

 


Rédigé par L'Oiseau Blanc

Repost 0
Commenter cet article

Quintin Nungesser 21/06/2013 09:19

Grâce à vous, les français redécouvrent leur Histoire et la vie de ces 2 héros. Comme eux, vous êtes aussi un aventurier et faites rêver de nombreuses personnes qui se passionnent pour vos
recherches. Merci encore pour tout ce que vous faites, pour l'Histoire, pour notre famille et pour mes enfants qui sont fiers de leur arrière grand oncle et qui, je leur souhaite, hériteront du
même esprit d'aventure et du grain de folie qui va avec.
Amicalement.
Marie-Estelle

Bertrand 11/06/2013 20:55

Merci Bernard, merci à ton équipe, pour nous faire ainsi rêver, et faire perdurer cette Légende qu'est l'épopée de L'Oiseau Blanc ! Bon courage pour les futures recherches, qui pourront débuter,
qui sait, sur un morceau d'avion, ou bien le Ravenel. Ou même les deux !!!
Bertrand

Olivier 10/06/2013 22:22

Je suis heureux d'apprendre qu'il y aura une nouvelle campagne de recherches l'année prochaine. Je repense au malheureux vol Rio-Paris qui a finalement été retrouvé après de longues recherches.
Espérons qu'il en soit de même l'an prochain.

ratel 10/06/2013 13:27

de toute façon, il faut réussir!!!!! l'espérance fait vivre!!!!! bien faire et laisser dire!!!! et toujours faire
face dans cette recherche pour le souvenir de ces braves pilotes.

AMICALEMENT à VOUS TOUS!!!!