Bilan de nos recherches 15 au 30 juillet 2011

Publié le 31 Juillet 2011

 

 

Juste avant de quitter Saint Pierre, nous avons  trouvé un document paru dans l'Echo Paroissial N°41 de mai-Juin 1927 signale qu'à Swift Current, un bruit de moteur d'avion aurait été entendu "dans la montagne" à 13km vers l'ouest, dans la baie de l'Hermitage... autre indice !  

Une rencontre très cosntructive a eu lieu avec le sympathique  Commandant du Fulmar le LV Philippe Moullec, qui comme son prédécesseur exécute des missions locales et fait tourner le Patrouilleur ; il compte proposer des missions spécifiques pour nous aider,  et demander les équipements (existants à Brest), qui contribueront à améliorer nos recherches. Merci à lui , à son équipage et à la Marine Nationale ; on va bien réussir ensemble !

 

Pour le Ravenel, Une nouvelle piste consistera à prospecter aussi les fonds de 100m proches du Colombier ; je viens de rencontrer à l'hôtel Robert une personne fort sérieuse qui m'a confié ce qu'elle pensait des dernières heures du Ravenel dans ce secteur. Ses dires renforcent ce que j'avais vu dans les archives que Rodrigue m'avait montré à  l'Arche, où l'on parle bien de fusées tirées, vues aussi depuis Langlade… Enquête aussi  près de la Gendarmerie : j'ai été très bien reçu par le Capitaine JC Camblong, qui m'a permis de consulter les archives, car si la Cloche du Ravenel a bien été trouvée sur l'Ile Verte, elle a dû être d'abord remise à la Gendarmerie Royale Canadienne, avant d’être transmise à la Gendarmerie de Saint Pierre qui l'a elle-même confiée aux Affaires Maritimes. Je dois donc aller voir les archives de la Gendarmerie à Le Blanc dans l'Indre !

  

BD-FredMitterrandTous les jours nous récoltons de nouveaux indices, et la visite du Ministre de la Culture, Frederic Mitterrand, nous interessait au plus haut point. Il a souligné l'importance médiatique des recherches faites sur L'Oiseau Blanc et le Ravenel pour l'Archipel, me demandant des précisions et un dossier sur nos recherches.  Tous les élus lui ont signalé le sérieux de nos travaux. Cette visite l'a certainement sensibilisé sur le drame du Ravenel, et facilitera aussi certainement la suite de ces recherches.

Nous allons dès la rentrée présenter sur notre blog une carte avec toutes les zones déjà fouillées.

 

J'ai donné avant de partir au responsable de la décharge une photo du moteur de L'Oiseau Blanc, on ne sait jamais, il a pu être repêché un jour et mis à la ferraille ?...On peut tout de même rêver!

 

 

Voilà les toutes dernières nouvelles ;  la confiance des habitants sur notre travail de fourmi nous donne des ailes !

Rédigé par Patricia Lamy pour Bernard Decré

Publié dans #Actualités

Repost 0
Commenter cet article

Don Driscoll 27/09/2011 00:40


Bonjour:

Pardon the English but I have been following the Oiseau Blanc story for some time. From what I see, you do not seem to sure of any definite search areas - there has been mention of St. Pierre
(which you have been working on), Newfoundland, and Maine.

The Swift Current clue you have mentioned is certainly not new, as it was in the St. John's Newfoundland newspapers a few days after the flight.

After a lot of investigative work I beleive that I have located the "mountain" mentioned in your article about Swift Current. If you would like further information about this, please do not
hesitate to contact me.

Don Driscoll

Kelligrews, Newfoundland, Canada


Dominique de Saint Roman 02/09/2011 11:55


Bonjour,

J'ai découvert votre activité de recherche de l'Oiseau Blanc grâce à la revue du CNES qui rapporte sa contribution au travers du prêt du magnétomètre de haute précision développé pour la mission
SWARM de l'ESA.

Peut-être êtes-vous déjà au courant que le cas de l'Oiseau Blanc n'est pas le seul d'une tentative probablement réussie de traversée de l'Atlantique, mais sud celle-là, par une mission conduite par
un de mes grands oncles, le capitaine Pierre de Saint Roman, assisté de l'enseigne de vaisseau Hervé Marcel Mounayrès et du mécanicien de l'Aéronautique navale Jules Petit, partie le 5 mai 1927 de
Saint Louis du Sénégal à bord d'un Farman Goliath F60 nommé Paris-Amérique-Latine. Ils n'ont jamais été retrouvés, bien que des débris retrouvés près de l'embouchure de l'Amazone au large de Belem
(train d'atterissage et aile assemblés en radeau) semblent indiquer qu'ils se sont bien posés sur une plage du continent sud Américain ou une île au large.

Le général Lissarague avait fait une intervention d’une heure sur France Inter en 1977 à l’occasion du 50ème anniversaire du départ, et le train d’atterrissage se trouve au musée de l’Air du
Bourget.

Peut-être accepteriez-vous de nous aider, par l'expérience que vous avez acquise, à entreprendre de nouvelles recherches et peut-être, ainsi, contribuer à nouveau à la réécriture de l'histoire
mondiale de l'aviation?

Dominique de Saint Roman


Marie Martine Fouqueau 21/08/2011 13:55


Je viens de revoir le document TV consacré au Ravenel et diffusé sur 13ème rue. Non seulement ce document est très prenant et les recherches pour retrouver cette épave sont plus que nécessaires au
regard de ces familles qui attendent pour faire leur deuil. Le gouvernement leur doit bien çà. MM Fouqueau