L'Oiseau Blanc inspire les artistes

Publié le 7 Décembre 2009

Voici une nouvelle peinture intéressante datant des années 50 sur leur naufrage, une petite rectification à l'artiste : ils se sont (mal) posé sur une mer parfaitement plate et sans une ride "dans un calme blanc", et non pas sur une mer "formée", ils n'avaient pas de visibilité donc on suppose qu'ils ont accroché d'abord l'hélice puis un bout d'aile... cheval de bois... cassure des plans bas... puis ils ont du couler lentement appelant "au secours" !

Rédigé par Patricia Lamy pour Bernard Decré

Publié dans #L'Histoire

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

bertrand 10/12/2009 18:33


Bonsoir à tous; Dans la rubrique des peintures, il y a -entre autres- celles qui représente l'Oiseau Blanc, en flammes, descendant en perdition vers son funeste destin... Je n'arrive pas à remettre
la main dessus... Cette peinture aurait ainsi eu une approche différente de la disparition de l'expédition.


bertrand 08/12/2009 20:56


Aïe,aïe,aïe! Effectivement, si ce n'était pas la mer formée, on s'y croirait...

Et dire que c'est probablement comme ça que ça s'est passé...