Nouvelle campagne de recherche sur le départ !

Publié le 21 Mai 2010

La conférence de presse du 18 mai 2010 a fait  le point avant la deuxième campagne : départ le 26 mai !

 

Plus de 80 personnes assistaient à cette conférence, sous l'égide de l'Aéro-Club de France et de son président Jean-François Georges. Le pdf du dossier de presse est téléchargeable sur ce blog.

 

La famille de François Coli était représentée par son petit fils Yves de Garam. Roland Nungesser nous avait aimablement téléphoné, le neveu de Charles ne pouvant malheureusement plus se déplacer.

L'Amiral Lajous, fidèle supporter, nous faisait l'honneur de représenter La Marine nationale. Fernand Girard venait spécialement de Saint-Malo en qualité d'ancien Terre-Neuva et "conseil" sur nos enquêtes. Le Commissaire de la Marine Vincent Campredon représentait le Ministère de l'Outre-Mer. Nous étions également très heureux d'accueillir Marie-France de Rose, Maire Adjoint de Boulogne-Billancourt, et partenaire de nos recherches.
La presse, l'équipe de production, et de nombreux membres de l'association éteient également présents.

 

oiseaublanc.jpg

Bernard Decré fit le point sur les recherches et montra  un court extrait filmé de l'Ina, sur cette fameuse pièce en aluminium qui "pourrait tout de même faire partie de L'Oiseau Blanc" retrouvée en 1958 par un pêcheur de homard du Maine... La pièce elle-même est dans une caisse quelque part à Paris (Arts et Métiers, Musée de L'Air, Sup-Aéro ?...)

Hervé Blanchet Directeur des recherches, expliqua ce que nous comptons faire en trois semaines tant pour la recherche de L'Oiseau Blanc que pour la recherche du Ravenel.

 

Michel Jobin, l'un de nos amis chercheurs canadiens,  s'est replongé dans ses archives et vient de nous confirmer que :

"Le journal Le Droit d'Ottawa, du 9 mai 1927, parle à deux reprises de Saint-Pierre-et-Miquelon". Le texte est contenu dans ses micro-films de l'époque : "La Compagnie des Cables Français a reçu ce matin une dépèche de poste de radio de Saint-Pierre-et-Miquelon, disant que la Western Union Telegraph C° l'avait informé de Terre-Neuve qu'elle avait signalé l'aéroplane". La dépèche, envoyée au poste de radio puis par cablogramme se lit ainsi : "Nungesser OK, Terre-Neuve ce matin". L'autre entrefilet est beaucoup plus laconique : "Saint-Pierre-Miquelon (Presse Associée): Saint-Pierre-Miquelon 9 - L'aéroplane de Nungesser n'avait pas encore été vu ici à 10 heures ce matin (heure de l'Atlantique). Document sérieux confirmant bien leur passage !

 

Nous sommes en pleine préparation du départ, et tâcherons de vous faire vivre le plus régulièrement possible cette deuxième campagne ; nous connaissons mieux les zones à prospecter, notre passion est intacte ; n'hésitez pas à nous poser des questions, ou à nous donner vos avis !

 

Un grand merci à la collectivité de Saint-Pierre-et-Miquelon pour son soutien, l'aide du Conseil territorial et de la Mairie, ainsi que la confiance qui nous est faite sur ces deux recherches : L'Oiseau Blanc et le Ravenel, sur lequel nous progressons aussi.  

Rédigé par Patricia Lamy pour Bernard Decré

Publié dans #Actualités

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

DECRE Bernard 25/05/2010 10:28


Merci pour vos encouragements, en dernière minute: il ne faisait pas très beau à Saint Pierre ...mais ça s'arrangera bien un jour, il fait souvent beau sur l'archipel et on ne le dit pas assez!
Bonne nouvelle le matériel: environ 300kgs était bien arrivé avant hier à Saint Jean de Terre-Neuve, il doit prendre le bateau pour Saint Pierre.
Nous partons avec sérieux, on ne "frime" pas, conscients de notre responsabilité, des espoirs que nous faisons naitre, tout en sachant bien que la mer est bien grande, et qu'en 83 ans les restes de
L'Oiseau Blanc au large de Saint Pierre doivent se résumer à ce fameux bloc moteur de 450kgs, et peut être des restes de réservoirs ... quant au Ravenel, normalement sa masse métallique est
beaucoup plus détectable, mais il nous faut situer la zone ou il aurait sombré: près de l'Ile aux Marins, plus au large?...merci à "ceux qui savent" (et que nous respectons), de nous donner un
petit coup de main... un petit message à l'hotel Robert, merci!
Merci à tous, on vous tiendra régulièrement au courant.
Bernard


SB 24/05/2010 23:36


Bonne chance pour ce nouveau periple! Retrouver les restes de l'oiseau Blanc serait Merveilleux!!!! Gloire à nos heros de guerre et à deux nos valeureux aventuriers bien trop meconnus!!
SB membre de l'association ( qui cachete ses lettre d'un cachet de cire aux "armoiries" de son hero "Charles Nungesser"


bertrand 21/05/2010 21:04


Bonne chance,Bernard, ainsi qu'à ton équipe, pour cette nouvelle campagne qui nous fait déjà rêver. Pour ma part, la semaine dernière, j'étais à Biscarrosse, où, au musée de l'Hydravion, j'ai pu
photographier ce fameux moteur Lorraine-Dietrich EB 12, identique à celui de notre cher Oiseau Blanc. Belle pièce!!! Si seulement il pouvait en rester encore un peu, quelque part au large de St
Pierre! Bonjour à tous!