Point de nos recherches au 18 juin:

Publié le 19 Juin 2012

Le R_40J0927.jpgavenel :

Depuis le début de nos recherches en mer en 2009, nous avons toujours consacré une partie de nos efforts à essayer de découvrir le Ravenel, en coopération avec une équipe de plongeurs-démineurs de la Marine Nationale.
Le Groupe SAFRAN, qui soutient également nos recherches, a parfaitement adhéré à cette initiative concernant le Ravenel : "solidarité des gens de mer oblige".
La piste que nous jugions prioritaire, à savoir la zone entre l’Ile Verte et St Pierre, nous ont fait découvrir l’épave du Cupids.

Nous avons également eu une grande émotion en tombant sur une épave de chalutier très ressemblant au Ravenel : le magnétomètre indiquant 250 tonnes de métal, environ 40m de long, château arrière, etc... Après vérification près des archives, avec le concours d’Enrique Perez (capitaine du port) nous nous sommes rendu compte que nous étions en présence de l’épave du Savoyard II qui a été coulé par 110 m de fonds, dans l’est du Colombier
Nous étions déçu mais il nous reste à faire une prospection au tour de Bank Cock près de Bob rocks ! On croise les doigts…
Le seul moyen plus rapide serait le survol d'un Bréguet Atlantic avec les nouveaux magnétomètres du CNES, qui souhaitait les tester en recherchant le Ravenel et l’Oiseau Blanc.

Les Recherches de l'Oiseau Blanc :


A Saint Pierre, nous avons recueilli de nouvelles précisions, qui vont nous faire modifier le plan initial.
En effet il était prévu, à la suite de la découverte d un document aux archives d’Aix en Provence, de prospecter vers Savoyard (sud ouest de St Pierre), car les coast guards auraient mouillé une bouée avec un fanion rouge.....pouvant situer l’épave de l’avion !
Cependant, en relisant cette archive, il est impossible de confirmer que cette bouée ait été vue aussi loin à l’ouest. De plus, un texte plus précis sur la position de Pierre Marie Le Chevalier lors du drame, ainsi que la meilleure définition des images donnée par notre matériel, nous obligent à définir une zone de recherches plus dans l’est sud-est des Grappins, ce que nous commençons à faire.
Pendant que notre équipage sillonne la mer calme, j’interroge les anciens. Cet après midi un monsieur de 95 ans, en pleine forme, et suivant les recherches m’a laissé un message pour me donner plus d’informations cet après midi !
Monsieur Ozon, même âge veut me voir car, enfant, il a vu passer Charles Lindbergh au dessus de Saint Pierre !  J’ai besoin des confirmations de ces témoins, qui étaient bien jeunes, mais il paraîtrait qu’on les a entendus au dessus de l’île.

Nous avons encore dix journées de prospection ! La mer est calme ; on prévoit de la pluie pour demain, mais ce n'est pas gênant. Nous avons le moral!
A suivre
Bernard Decre

 

Photo : Le préfet de Saint-Pierre, Patrice Latron, en compagnie de Bernard Decré. Crédit photo : Jean-Christophe l'Espagnol / Max'Image

 

Rédigé par L'Oiseau Blanc

Publié dans #Actualités

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article