Sixième jour

Publié le 7 Juin 2010

Rien d'extraordinaire comme écho. Ce que nous pensions intéressant n'était qu'une "anomalie géologique", c'est à dire des fonds plus magnétiques que d'autres, mais pas d'épave .

Nous avons commencé la zone Sud de Galantry en effectuant 8 "rails"ou "lignes"de 1,5 mn de long sur 100 m de large, à 3 noeuds. Entourés par des dauphins toujours intéressés par nos travaux.

A terre, sur les conseils de notre ami François Rivolet, Président du Comité régional du tourisme, je suis allé voir Eugène Morel, 94 ans, natif de L'Ile aux Marins, un "pied rouge". Très prudemment je lui ai dit l'objet de nos recherches : pour lui qui a vécu toute sa vie sur l'Ile aux Chiens (Aux Marins), Saint-Pierre est presque l'étranger, il y allait faire ses courses de temps en temps... il n'avait pas d'avis sur le Ravenel, mais par contre il connaissait bien Pierre-Marie Le Chevalier, qui aurait dit à plusieurs pêcheurs qu'il avait non seulement entendu le choc de l'avion mais aussi, il aurait entendu "les cris", des appels au secours... aussitôt, en plein brouillard, il aurait relevé sur son compas à doris, le cap (sud-est) vers ces appels, aurait remonté son grappin, et se serait dirrigé vers ces appels, sans succès... Je lui ai demandé la permission de filmer ses propos assez extraordinaires.

Je tiens à signaler que Monsieur Morel a toute sa tête et ne connaissait pas notre dossier de recherches, donc c'est tout naturellement qu'il nous a livré ce récit, il avait 11 ans à, cette époque. 

Demain si le temps le permet, nous nous rapprocherons des Grappins.

Nous réfléchissons pour savoir quel matériel fiable nous aiderait pour analyser le point à - 162 m ; je crains qu'il nous faille un ROV, donc réflechir à l'avenir à faire faire cette recherche par un navire capable d'être géo-stationnaire et pouvant faire cette recherche... Nous n'abandonnons pas. Quitte à se faire aider par nos amis canadiens qui eux ont le matériel avec les gardes-côtes. En fin de semaine nous reverrons aussi l'Ile Verte.

Ce soir le breifing avait le même succès, nous avons noté la présence de Jacqueline Park, Consul du Canada, qui se prose de nous aider.

PANORAMA-ILE-AUX-MARINS-ENTREE-DU-PORT-DE-SAINT-PIERRE-c-J.jpg

L'île aux marins, photo de Jean-Christophe L'Espagnol : www.jclespagnol.com

 

Rédigé par Julien Airault pour Bernard Decré

Publié dans #Actualités

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Bertrand 07/06/2010 20:39


Magnifique témoignage que celui de ce monsieur, âgé de 94 ans, qui se souvient de cette époque. Comme il fallait s'y attendre -et c'est heureux- des voix s'élèvent pour évoquer l'Oiseau Blanc, et
porter de nouveaux éléments. Bon séjour à tous.