WASHINGTON, et OTTAWA, deux rendez vous fort importants du 5 mai-10 mai 2013:

Publié le 14 Mai 2013

Nous venons de franchir un nouveau pas dans l'information et avec nos contacts officiels sur nos recherches aux USA et au CANADA:

1- Ambassade de France à Washington:

A l'invitation de son Excellence Monsieur l'Ambassadeur de France à Washington François DELATTRE, et la précieuse collaboration de SAFRAN USA, nous avons fait, le 8 mai dernier, une conférence sur nos recherches à Saint Pierre et Miquelon à l'Ambassade. 
Plus de 80 invités et autorités de la Navy, des Coast Guards (avec l'Amiral Mark BUTT), SAFRAN-USA, de journalistes américains, une délégation des archives de la NARA, et divers responsables culturels étaient présents.
L'Ambassadeur souhaita la bienvenue à ses invités et me présenta.
Peter Lendjel, Président de SAFRAN USA souligna le rôle de SAFRAN aux USA et au CANADA, et expliqua l'origine de nos contacts, et l'importance prise par ce fameux moteur Lorraine Dietrich, base de nos recherches, qui fait parti du patrimoine de SAFRAN.
Un documentaire de 20 minutes en anglais permit à l'assistance de mieux comprendre ces recherches.
Je pris la parole, en anglais, pour expliquer comment et pourquoi nous voulions  répondre simplement à la question d'Erik LINDBERGH à son arrivée au Bourget le 21 mai 1927:
"Avons nous des nouvelles de Nungesser et Coli?..."et aussi remercier les Coast Guards et la Navy d'avoir tout fait pour essayer de sauver les pilotes de L'Oiseau Blanc. Notre démarche est aussi de rectifier l'Histoire de l'Aviation en apportant la vérité sur la fin de nos héros:
Ils ont bien traversés l'Atlantique les 8 et 9 mai 1927, mais une dépression située sur la côte est de Terre Neuve les obligea a se dérouter pendant sept ou huit heures, les privant d'essence pour aller jusqu'à New York. Ils décidèrent donc d'amerrir devant le port de Saint Pierre et Miquelon, mais une nappe de brouillard causa leur perte: l'avion se brisa et ils se sont noyés dans l'eau glacée après avoir appelé au secours... 
Puis l'Amiral Mark BUTT des Coast Guards pris la parole pour nous assurer de sa collaboration dans la recherche des pièces d'épaves que certains de leurs navires auraient repêchés, et une enquête de leur part sera menée dans ce sens.
Une réception eu lieu devant la très belle maquette de l'Oiseau Blanc que SAFRAN destine aux USA: elle ira sans doute au Smithsonian Air and Space Muséum.
Merci à notre Ambassadeur , à son équipe, et à SAFRAN USA., ce fut un moment fort important dans nos recherches que nous menons depuis 2008.

2- Ministère des Océans et de la Mer du CANADA:

A la suite d'un courrier que j'avais envoyé le 2 novembre dernier, un peu comme une bouteille à la mer, au Ministre Canadien chargé de la Mer...
Quelle ne fut pas ma surprise de recevoir par courrier, fin février 2013, la réponse positive de Keith Ashfield, Ministre des Pêches et Océans du Canada.
Il me demandait de prendre contact avec la Directrice générale des Services Hydrographiques Canadiens Madame Savithri Naranayan.
J'avais rendez vous le 10 mai à Ottawa et j'ai pu avoir une réunion constructive avec elle et le Commandant Paul N.Holroyde. Je leur avais fait parvenir un dossier complet sur nos dernières recherches en insistant aussi sur le Ravenel, le chalutier de Saint Pierre qui périt avec 15 hommes à bord en 1962.
Le courant est bien passé, et nous avons pu définir les zones possibles de recherches de notre chalutier, je pense sérieusement qu'avec les navires de recherches dont ils disposent, et lors d'un de leur passages vers l'Archipel, ils pourraient nous être d'un précieux soutien, nous nous tiendrons au courant.
Je me suis aussi permis de les inviter le 31 mai lors de notre cérémonie "historique et amicale" en l'honneur de Nungesser et Coli à Saint Pierre en présence d'Erik Lindbergh.

De retour le 11 mai à Paris, je me prépare à repartir avec ma vaillante équipe le 15 mai pour trois semaines de recherches à Saint Pierre, et pour préparer les trois jours ou Le Président  de SAFRAN, Jean Paul Herteman, viendra accompagné de douze grands media et d'Erik Lindbergh pour ce moment fort que sera la remise de la gerbe sur l'eau le 31 mai à midi, sur la zone de l' amerrissage fatal de l'Oiseau Blanc...

Bernard Decré

Rédigé par L'Oiseau Blanc

Repost 0
Commenter cet article

stephane devillers 16/05/2013 13:15

merci monsieur decre il est importatant de savoir la verite pour l oiseau blanc ainsi que pour mr nungesser et monsieur coly et ce sans jalousie vis avis des americains