Publié le 17 Octobre 2013

Il faut aller vite, et je profite de la météo encore clémente pour aller :

A BOSTON :
Essayer de rencontrer les Coast Guards (District 1) qui ont repêchés des morceaux d'aîles le 21 mai 1927 vers Sable Islands
Voir le Consul général de France
Fouiller les archives, rencontrer des historiens passionnés d'Aviation.

Aller au Musée de l'Air de BANGOR

PORTLAND :
je vais à Portland rencontrer ce fameux pêcheur de homards, que nous allons rencontrer grâce à notre ami Daniel  Zilkha (qui m'aide énormément dans nos contacts sur place), le pêcheur doit avoir 82 ans et en 1958 il aurait remonté dans sa ligne de casiers à homards, une structure d'Avion...mais restons passionné et prudent, même si à l'époque il y avait peu d'avions, ils se crachaient un peu plus souvent...
Archives et divers contacts de passionnés d'aviation, archives des phares...

Voilà comment je vois la scène du Lobsterman:

Capture d’écran 2013-10-17 à 15.42.48


Voir les commentaires

Rédigé par L'Oiseau Blanc

Repost 0

Publié le 9 Octobre 2013

Ce documentaire intéressant, fait en 2009 par Louis Pascal Couvelaire à qui j'ai proposé de le faire en 2008, et dont notre Association est à l'origine, expose particulièrement bien le personnage de Charles Nungesser, et aussi les différentes hypothèses sur leur disparition.


Depuis 2009 nos recherches ont balayé ces thèses plus ou moins sérieuses dans le Round Lake, à Chicoutimi, ou dans un lac de Terre Neuve, ...et ce documentaire était pratiquement complètement monté quand nous avons trouvé ces fameux télégrammes des Coast Guards à Washington montrant bien la récupération des morceaux d'épaves entre Saint Pierre et Le Maine. C'est pourquoi le réalisateur a pu en faire rapidement mention en le rajoutant en dernière minute mais sans s'étendre trop sur cette découverte capitale...
B.Decré

 

Capture-d-ecran-2013-10-09-a-09.25.21.png

Voir les commentaires

Rédigé par L'Oiseau Blanc

Repost 0

Publié le 4 Septembre 2013

Capture d’écran 2013-09-04 à 16.53.07

 

Après une campagne de trois semaines à Saint Pierre et Miquelon fort bien organisée avec le concours de SAFRAN et la venue d'Erik Lindbergh, les media ont contribué à remettre à leur juste place nos héros: Charles Nungesser et François Coli, mais il reste encore beaucoup de travail....


Nos devoirs de vacances sur "L'Oiseau Blanc" ont été studieux:


Courant juillet avec l'analyse des premiers éléments et la préparation du bilan des dernières recherches de mai et juin 2013.


Recherche à Lausanne d'un document important de Marcel Julian, ancien président de France Télévisions, et passionné par ces recherches dans les années 1970-1980.


Visite à la Fédération Aéronautique Internationale à Lausanne pour l'ouverture d'un dossier reconnaissant officiellement la traversée de l'Oiseau Blanc.


16 juillet visite de chantier de l'Hôtel Peninsula, avenue Kléber, guidé par "l'Honorable Sir Michael Kadoorie" et son équipe. Le restaurant "L'Oiseau Blanc" dominera les toits de Paris à 300 mêtres de l'Arc de Triomphe, ouverture prévue vers Paques 2014. Ce sera à coup sur le rendez vous des passionnés d'Aviation du monde entier....nous réactivons notre recherche d'un moteur Lorraine Dietrich pour l'y exposer.


17 juillet: visite surprise de Sir Michael à l'Ile aux Moines!...


19 juillet: rendez vous à Paris avec Pascale Dubois Directrice générale de la communication de SAFRAN avec nos amis de Peninsula.


Dimanche 28 juillet à 13h15 sur la 2, rediffusion du 40' réalisé par Marie Pierre Farkas et Jean Marie Lequertier grands reporters, ...résultat: "la meilleure de toutes les rediffusions de l'été", avec 3,7 millions de téléspectateurs devant le championnat du monde de natation!


D'autre part l'émission d'Yves Calvi "C dans l'Air" du vendredi 14 juin ayant eu un très bon écho, le grand public et le public "averti" avec ces deux temps forts à la télévision, accompagné de reportages radios et de la presse écrite (double page dans le Parisien, sept pages dans l'Express, New York Herald, etc...), tout cela a contribué largement à mieux faire connaitre nos recherches et nos résultats sur " l'Oiseau Blanc".


Courant Juillet la Direction de la Communication de SAFRAN nous annonçait leur décision de poursuivre leur parrainage pour 2014 et 2015, en apportant en plus une expertise de leurs ingénieurs pour mieux nous aider dans nos choix techniques en recherches sous marines, un grand MERCI à toute l'équipe SAFRAN!


Le 30 juillet à 17h30, à l'initiative de Philippe Court et de Renaud Lambert, et à l'invitation du Maire de l'Ile aux Moines, que nous remercions, une conférence sur nos recherches eut lieu à 17h30: présentation d'un documentaire de 21' , et échanges avec le public composé d'une centaine de personnes, la salle était remplie, on sera obligé de refaire une autre soirée pour ceux qui n'ont pu rentrer...le journal Ouest France avait bien annoncé la conférence.


Internet ne connaissant pas les vacances, de nombreux messages et de nouvelles pistes se précisent, Portland Maine en fait partie...


Courant Aout nous avons été approché par le Directeur du Musée de Baden, qui a une salle entière dédiée au fameux pilote Le Brix, natif de ce bourg. Une conférence sera organisé sur nos recherches à Baden...


Enfin, gros travail avec nos deux co-auteurs Arnaud Prudhomme et Vincent Montgaillard, pour les deux livres en cours sur nos recherches, l'un aux Edtions Marine chez Ouest France, l'autre chez Flammarion, les deux livres devant sortir en février 2014.


Pour mieux avancer en Aout, j'avais apporté une valise entière de comptabilité, de dossiers, de lettres à envoyer, prévoyant les jours de pluie... et il a fait très très beau!

LES URGENCES DE LA RENTREE:

1- Faire le bilan officiel de la campagne mai-juin 2013
2- Relancer nos partenaires, sachant que nos recherches vont se poursuivre en 2014 et 2015, donc il faut nous aider encore deux ans pour terminer les recherches de l'Oiseau Blanc et du Ravenel.
3- Envoie du dossier avec les pièces à conviction, destiné à l'Amiral Mark Butt, des Coast Guards, en vue de retrouver les morceaux d'aîles repéchés par leurs navires de mai à aout 1927.
4- Accélérer les recherches sur la fameuse caisse contenant des morceaux d'avion retrouvés à Jewels Island près de Portland, envoyées par l'Ambassade de France à Washington au ministère des Affaires Etrangères, fin 1959, elle doit être à Paris, et nous allons réactiver nos recherches.
5- Debriefing avec l'équipe SAFRAN pour campagne 2014
6- Relancer le Ministère des Océans et de la Pêche du Canada pour le Ravenel, àla suite de notre visite du 10 mai dernier.
7- Préparer la communication et la fourniture de documents sur "L'Oiseau Blanc" pour le restaurant du Peninsula.
8- Accélérer les deux livres en cours

Merci à tous de nous aider dans cette grande et dernière ligne droite, nous avons commencé notre première campagne en 2009, nous irons jusqu'en 2015, cela fera six ans de recherches.

Bernard Decré

Voir les commentaires

Rédigé par L'Oiseau Blanc

Repost 0

Publié le 10 Juillet 2013

Rédigé par L'Oiseau Blanc

Repost 0

Publié le 4 Juillet 2013

Rediffusion du sujet sur l'Oiseau Blanc de 40 minutes, fait par Marie Pierre Farkas et Jean Marie Lequertier grands reporters, et qui était passé le 30 décembre 2012 avec une audience record de 3,5 millions de téléspectateurs!

Unknown


Voir les commentaires

Rédigé par L'Oiseau Blanc

Repost 0

Publié le 1 Juillet 2013

Ci joint l'article paru le 24 juin signé de Pierre SPARACO d'Aeromorning, une Référence dans le milieu mondial de l'Aviation...

 


La chronique AeroMorning.com de Pierre Sparaco - Lettre d'information du 24 Juin 2013

Nungesser et Coli

La réhabilitation historique peut-être à portée de la main.

C’est tout à la fois l’histoire de deux héros de l’aviation française des années vingt et celle d’un chercheur acharné aujourd’hui bien décidé à faire éclater la vérité : à bord de leur biplan Levasseur baptisé L’Oiseau Blanc, Charles Nungesser et François Coli auraient bel et bien traversé l’Atlantique, d’est en ouest, en mai 1927, plusieurs jours avant l’exploit de Charles Lindbergh. Et Bernard Decré, chercheur infatigable, entend le prouver.
Son combat est bien connu et il y a maintenant près de 5 ans qu’il défraye la chronique. Et peut-être est-il sur le point d’atteindre son but, sans intention quelconque de réécrire l’histoire. Tout le monde est heureusement d’accord sur l’essentiel, à savoir que Lindbergh est et restera à tout jamais le vainqueur incontestable de l’Atlantique nord. Nungesser et Coli, en effet, ont échoué dans la mesure où ils ne sont jamais arrivés vivants à destination. Plus personne n’a entendu parler d’eux après leur décollage du Bourget, le 8 mai 1927, à 5 h 51. Ils ont été vus pour la dernière fois à 6 h 04, au-dessus d’Etretat, alors qu’ils volaient, lourdement chargés, à 200 mètres d’altitude. Mais le silence qui a suivi ne signifie évidemment pas pour autant qu’ils soient tombés en mer avant d’atteindre l’Amér ique du Nord.
Tout au contraire, les indices se multiplient, des preuves semblent à portée de la main et Bernard Decré, sans se risquer à crier victoire, se sent tout près du but. Il voudrait, tout simplement, rendre à Nungesser et Coli ce qui leur est dû. Et c’est dans le Maine, et à proximité Saint-Pierre et Miquelon qu’il espère trouver la preuve irréfutable de ce succès. Solitaire en un premier temps, le combat est désormais encouragé de toutes parts et bénéficie notamment du mécénat du groupe Safran et de l’aide de trois ministères, ceux de la Défense, de la Culture et des Outre-Mer.
Lire gratuitement la suite sur http://www.aeromorning.com/chroniques.php?ch_id=1437
Pierre Sparaco - AeroMorning


Voir les commentaires

Rédigé par L'Oiseau Blanc

Repost 0

Publié le 27 Juin 2013

Aujourd'hui une page dans le New york times de Scott Sayare:

link

Egalement sur la chaine américaine de la défense:

link

Et également Discovery Chanel qui prépare plusieurs reportages,

et en premiere page et deuxième page entiere dans l'International Herald Tribune du 26 juin.

Sans titre-1

Voir les commentaires

Rédigé par L'Oiseau Blanc

Repost 0

Publié le 13 Juin 2013

Un grand merci aux journalistes pour cette couverture médiatique de grande qualité

 

L’Histoire de la recherche de l'Oiseau Blanc et de ses deux héros est passionnante, un vrai roman policier, la leçon de courage exceptionnelle de Nungesser et de Coli.

Merci d’avoir si bien traduit dans vos textes ou vos images, à nos concitoyens en panne de héros, l’histoire de ces deux hommes et la reconnaissance amicale de cette première traversée de l’Atlantique Est-Ouest, que nous avons fêtée ensemble à Saint-Pierre les 30, 31 mai et 1er juin 2013, en présence d’Erik Lindbergh, petit-fils du vainqueur du prix Orteig (New-York-Paris).

 

Merci tout spécialement à :

TF1, France 2, France 3, France 5, France "O", Discovery Chanel, DefenseNews US, Galaxie Presse, RTL, Europe 1, France Inter, Radio Canada, l'AFP, L'Express, Le Parisien, New-York Times, 20 minutes, La Voix du Nord, l'Echo des Caps, la PQR, et les nombreux photographes...

Merci encore à la brillante équipe de Pascale Dubois, Directrice générale de la Communication du Groupe SAFRAN: Mariza Damiens, Directrice des Relations Publiques, Caroline Coudert responsable de la presse …

 

Plusieurs sujets sont actuellement en cours de montage, et le Groupe SAFRAN exposera la très belle maquette de l'Oiseau Blanc au salon du Bourget avec des images de la venue de son Président Jean Paul Herteman et d'Erik Lindbergh à Saint Pierre et Miquelon.

 

En dernière minute: Yves Calvi devrait nous consacrer son émission "C dans l'Air" du vendredi 14 juin, sauf évènement très important de dernière minute...

 

N.B.: Les enfants ne sont pas oubliés, la preuve, le compte-rendu que nous venons de recevoir de la classe de sixième du collège Saint Christophe de Saint Pierre.


www.saint-christophe.org

Capture-d-ecran-2013-06-13-a-20.36.29-copie-2.png

Voir les commentaires

Rédigé par L'Oiseau Blanc

Repost 0

Publié le 10 Juin 2013

Pour l'Oiseau Blanc :

C’est une campagne qui a marqué une grande étape: la reconnaissance de l'amerrissage de l'Oiseau Blanc devant Saint Pierre.

Cela ne fait plus de doute, comme nous le prouvent les télégrammes des coast-guards et les autres documents trouvés ces derniers mois dans les archives, ainsi que les toutes dernières déclarations de parents de pêcheurs ayant aussi entendu l'avion essayer de se poser!

Bien sûr, nos recherches sous marines continuent : cette année la météo ne fut pas aussi favorable que l'année passée nous privant de six journées de prospection.

De plus, il a fallu aussi consacrer certaines matinées aux équipes de télévisions, mais cela était aussi indispensable pour mieux faire connaitre nos recherches. Merci aux nombreux journalistes qui sont venus les 30, 31 mai et les premiers jours de juin.

Nous avons vécu des moments forts: en particulier le 31 mai 2013, la cérémonie à la mémoire de Charles Nungesser et de François Coli, où Erik Lindbergh, recevant des mains de Jean Paul Herteman, Président de SAFRAN, la gerbe de fleurs blanches qu'il déposa sur l'eau fut un grand moment d'émotion. C'était la réponse à la question de son grand père à son arrivée au Bourget, après son vol de légende : "a-t-on des nouvelles de Nungesser et Coli... ?" En guise de discours, les quinze navires entourant notre vedette de recherches, firent entendre leurs cornes de brume pendant quinze longues secondes...

Toutes les autorités de Saint-Pierre étaient présentes. Et l’évèque de Saint-Pierre-et-Miquelon, à bord du canot de la SNSM, a béni discrètement cette célébration à la mémoire de Charles Nungesser et de François Coli.

Nous pensions à leurs descendants, et à l'Histoire de l'Aviation qui se corrigeait sous nos yeux. Nous remercions également les équipages des navires qui ont essayé de les sauver: le remorqueur Danjeac de Saint-Pierre, les navires canadiens, et les nombreux coast-guards américains ainsi que la Navy, plus de quarante navires.

Le temps était légèrement brumeux, et comme par miracle, le brouillard se leva pour laisser un doux soleil sur l'Ile aux Marins où une dégustation de homards nous attendait... La visite du merveilleux Musée Archipelitude faite par son sympathique guide Marc Dérible, nous a mieux fait comprendre la rude vie des Saint-Pierrais et spécialement celle des "Pieds Rouges"...

Un peu plus tard, en guise de salut, des jeunes orques venaient se frotter aux Zodiac de notre groupe découvrant le Grand Colombier!

Ces trois journées organisées par l'équipe de communication de SAFRAN et notre Association se déroulèrent dans un climat amical et de grande qualité, merci à tous les participants et aux Saint Pierrais.

Les journées de prospection pour l'Oiseau Blanc nous ont permis, grâce à notre équipe dirigée par Pierre Le Normand et les deux scientifiques Hervé Blanchet et Sébastien Goguet, d'affiner la zone de recherches. Nous sommes repassés sur ce morceau d'épave par 50m de fond, qui pourrait être le support des réservoirs, mais restons très prudents, car les morceaux de chaluts ou engins de pêche sont nombreux, seul un passage par un ROV (Robot camera sous marine) nous permettra de lever le doute.

Notre détermination à continuer la recherche du moteur est toujours aussi grande...et comme c'est toujours le cas, deux jours avant de démonter nos appareils, un  message nous était communiqué à l'hotel Robert, de la part d'un ancien pêcheur: "Un moteur d'avion, avec son hélice, aurait été repêché par un chalut à une dizaine de milles de la zone de recherches!"...dans les années 1970. Nous avons les noms de ces marins qui sont installés maintenant vers Saint Malo... On le sait, les chalutiers ont pu déplacer à plusieurs reprises ce bloc moteur et le rejeter à la mer... ne se doutant pas de la prise "historique" qu'ils avaient entre leurs mains...

Dès maintenant, nous allons aussi écrire aux Coast Guards américains pour essayer de mieux prospecter leurs entrepôts. L'action de notre Ambassadeur aux Etats-Unis, François Delattre, et la présence de l'Amiral Mark Batt, Commandant des Coast Guard, lors de la réception du 8 mai à Washington vont nous aider. Comme le travail si précieux des archivistes de la NARA, ainsi que des chercheurs des grandes Associations américaines sur l'Histoire de l'Aviation...

Notre équipe est « repartante » pour une nouvelle campagne en 2014.

_69D3036.jpg

Hommage à Nungesser et Coli

 

Pour le Ravenel :

Le samedi 1er juin, les autorités de Saint-Pierre, le Président de SAFRAN, Eric Lindbergh, nos amis journalistes, l'Association "Les disparus du Ravenel", un nombre important d'habitants de Saint-Pierre, ainsi que notre équipe de recherches, s'étaient donné rendez vous à 9H, devant le Monument aux marins disparus en mer où le Président de SAFRAN déposa une gerbe blanche. En effet, au nom de la solidarité des gens de mer, une partie de nos recherches concernent aussi le Ravenel, ce chalutier de Saint-Pierre qui s'est perdu en janvier 1962 avec quinze hommes à bord.

Nous rentrons après avoir ratissé une zone fort importante, à Bob Rocks, et autour de la Grande Basse, sans rien trouver : nous savons au moins le chalutier n'y est pas...

Dans quelques semaines nous publierons les cartes de recherches effectuées.

Nous prenons dès maintenant contact avec le SHOM et les autres navires scientifiques devant passer autour de Saint Pierre fin 2013 et courant 2014.

Le Ravenel 

Nous préparons un rapport sur ces trois semaines trop vite passées, nous progressons, nous n'abandonnons pas, Winston Churchill n'a-t-il pas dit:

"La réussite, c'est d'aller d'échec en échec avec le même enthousiasme"... Mais il ne s'agit pas pour nous d'échecs, la mer est tellement grande et nous si petits.

 

Bernard Decré

 

 


Voir les commentaires

Rédigé par L'Oiseau Blanc

Repost 0

Publié le 4 Juin 2013

Photos : © Jean-Christophe L'Espagnol

3925.jpg

3909.jpg

Voir les commentaires

Rédigé par L'Oiseau Blanc

Repost 0